Monde agricole par Hortense Foillard

Comment faire un projet d’agrivoltaïsme ovin ?

Comment faire un projet d’agrivoltaïsme ovin ?

Pour répondre aux enjeux environnementaux de l’agriculture, de nouvelles pratiques adaptées à notre époque se sont développées. L’agrivoltaïsme ovin en fait partie : cette pratique associe la production d’énergie solaire et l’élevage ovin sur un même terrain. C’est une technique innovante qui promet de nombreux avantages pour les agriculteurs et l’environnement. Elle rejoint d'autres actions comme l'installation de panneaux solaires sur terrains agricoles.

Le solaire en France gagne du terrain, poussé par le vent favorable des énergies renouvelables et de la transition écologique. Chaque année, la taille du parc photovoltaïque en France ne cesse d’augmenter, fournissant une source d’énergie verte supplémentaire pour le mix énergétique français. En 2021, le solaire représente 3 % du mix énergétique français, contre 76 % pour le nucléaire

Évaluer mon terrain avec Ferme Solaire

Nous allons voir comment faire un projet d'agrivoltaïsme ovin et quels sont les équipements et formalités à prévoir. 

Qu’est-ce que l’agrivoltaïsme ovin ?

Qu'appelle-t-on des "ovins" ?

Les ovins sont des animaux de la famille des Bovidés, qui comprennent les moutons, les brebis, les béliers, les agneaux et les chèvres. Les moutons et les brebis sont des animaux domestiques élevés pour leur laine, leur viande et leur lait, tandis que les béliers et les agneaux sont des moutons mâles. Les ovins sont des animaux grégaires, qui ont besoin de vivre en troupeau pour se sentir en sécurité. Ils sont élevés dans de nombreux pays du monde pour leur production de viande, de lait, de laine et de peau. Les ovins sont également utilisés pour l'entretien des pâturages et la réduction des risques d'incendie.

Faire pâturer des brebis sous les panneaux solaires, qui entretiennent un terrain par le pâturage, tandis que les panneaux produisent de l’électricité est le fondement même de l’agrivoltaïsme.

Quels sont les ovins les mieux adaptés à l'agrivoltaïsme ?

L'agrivoltaïsme est une pratique agricole qui combine l'agriculture et la production d'énergie solaire en utilisant les mêmes terres. Cette méthode de production peut être bénéfique pour les éleveurs ovins car elle peut fournir une source d'ombre pour les animaux et aider à réduire les effets du stress thermique pendant les périodes chaudes. En outre, les ovins peuvent également aider à contrôler la croissance de l'herbe et à réduire les risques d'incendie dans les zones agricoles.

Concernant les races d'ovins les mieux adaptées à l'agrivoltaïsme, il faut considérer plusieurs facteurs tels que la taille de la race, la tolérance à la chaleur, la productivité et l'adaptabilité à l'herbe. Les races ovines de taille moyenne à grande sont souvent préférées car elles peuvent facilement se déplacer sous les panneaux solaires.

Parmi les races d'ovins les mieux adaptées à l'agrivoltaïsme, on peut citer :

  1. Le mouton Suffolk : une race de mouton robuste, résistante à la chaleur et qui est bien adaptée à l'herbe.
  2. Le mouton Dorper : une race de mouton qui peut facilement s'adapter à différents environnements et qui est également résistante à la chaleur.
  3. Le mouton Katahdin : une race de mouton sans laine qui est bien adaptée aux climats chauds et humides.
  4. Le mouton Blackbelly : une race de mouton qui est bien adaptée aux climats chauds et secs et qui peut résister aux parasites.

Cependant, la sélection de la race d'ovins dépendra également des conditions climatiques et des exigences spécifiques de l'exploitation agricole. Il est donc nécessaire de consulter des experts en élevage et en agriculture pour obtenir des conseils sur les races d'ovins les mieux adaptées à l'agrivoltaïsme dans une région donnée.

Quid des chèvres ?

Les races de chèvres naines ou de taille moyenne sont souvent préférées car elles peuvent facilement se déplacer sous les panneaux solaires.

Voici des races de chèvres adaptées à l'agrivoltaïsme :

  1. La chèvre Boer : une race de chèvre à croissance rapide qui est bien adaptée aux climats chauds et secs et qui peut fournir de la viande.
  2. La chèvre Nubienne : une race de chèvre qui est bien adaptée aux climats chauds et qui produit du lait de qualité supérieure.
  3. La chèvre Alpine : une race de chèvre qui est résistante à la chaleur et qui produit également du lait de qualité.
  4. La chèvre Pygmée : une race de chèvre naine qui est bien adaptée aux petits espaces et aux climats chauds.

Néanmoins le fait que les chèvres sautent sur les panneaux solaires peut être problématique pour l'efficacité des panneaux solaires et pour la sécurité des animaux. Les panneaux solaires sont souvent fixés à une hauteur suffisante pour permettre aux animaux de se déplacer en dessous, mais si les animaux sont capables de sauter sur les panneaux, cela peut endommager les panneaux solaires ou entraîner des blessures pour les animaux.

Pour prévenir ce type de comportement, il est possible d'installer des barrières autour des panneaux solaires pour empêcher les animaux de sauter sur les panneaux. En outre, des abris pour les animaux peuvent être installés sous les panneaux pour fournir une source d'ombre et éviter que les animaux cherchent de l'ombre sur les panneaux.

Il est également important de noter que les chèvres peuvent être plus susceptibles de sauter sur les panneaux solaires si elles sont stressées ou si elles ne disposent pas d'un espace suffisant pour se déplacer librement. Assurer un environnement confortable pour les animaux peut aider à prévenir ce type de comportement.

En somme, le comportement de saut des chèvres peut être problématique pour l'agrivoltaïsme, mais cela peut être évité avec des mesures appropriées de prévention. Les panneaux solaires peuvent fournir une source d'ombre bénéfique pour les animaux et aider à réduire les effets du stress thermique pendant les périodes chaudes, mais il est important de s'assurer que les animaux sont en sécurité et que l'installation est efficace.

De la même manière les cornes des béliers peuvent être problématiques pour l'agrivoltaïsme en raison du risque de blessure pour les animaux et d'endommagement des panneaux solaires. Les béliers utilisent souvent leurs cornes pour se battre et établir leur dominance au sein du troupeau, ce qui peut conduire à des accidents et des blessures.

Éviter les béliers à cornes dans un projet agrivoltaïque ovin
Photo de Paxson Woelber sur Unsplash

Pour éviter ce type de problèmes, il est recommandé de retirer les cornes des béliers ou de sélectionner des races de moutons sans cornes. Toutefois, l'élimination des cornes peut causer de la douleur et de la détresse pour les animaux, et certaines réglementations locales peuvent interdire cette pratique. Dans ce cas, il est important de mettre en place des barrières et des enclos pour séparer les béliers agressifs des autres animaux.

De manière générale, on préfèrera donc les moutons sans corne et les brebis pour la mise en place d'un projet agrivoltaïque en cohabitation avec des ovins

Évaluer mon terrain avec Ferme Solaire

Quels sont les avantages de l'agrivoltaïsme ovin ?

En France, le développement des projets d’agrivoltaïsme ovin séduit de plus en plus d’agriculteurs. Le double emploi des terres pour l’agriculture et le pastoralisme a de nombreux avantages : 

  • Il permet l’utilisation optimale des terrains et des friches ;
  • Il encourage la production d’énergie durable et verte ;
  • Il a pour conséquence la réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
  • Il permet une amélioration de la biodiversité

Mettre en place un projet d’agrivoltaïsme offre diverses opportunités pour l’agriculteur également : 

  • L’augmentation de la production agricole
  • La réduction des coûts d’exploitation ;
  • L’amélioration de la qualité des produits issus de la vente des produits agricoles ;
  • L’augmentation des revenus des agriculteurs

Les centrales photovoltaïques au sol sont une solution pertinente pour répondre au besoin de nouvelles parcelles et pour produire de l’électricité localement à partir  de la lumière du soleil. 

La mise en place d'un projet d'agrivoltaïsme ovin 

Étude du terrain et de la surface

Avant de commencer un tel projet, il est essentiel de réaliser une étude de faisabilité pour évaluer la viabilité du projet. Cette étude est réalisée par une société experte et consiste en différentes étapes, notamment  : 

  • L’analyse des données présentes, comme les données météorologiques, topographiques, sur la faune, la flore et la biodiversité, présente ;
  • Déterminer les caractéristiques techniques du site, comme l’orientation, la qualité du sol, la présence de nappe ou de cours d’eau, pour optimiser la conception du système de pâturage solaire ;
  • Évaluer le potentiel de production d’énergie solaire du terrain, pour optimiser la conception du projet. On utilise des outils de simulation informatique pour déterminer le futur rendement du terrain ;
  • Il faut également évaluer les impacts et risques environnementaux que représente le terrain : qualité de l’eau, de l’air, émissions de CO2, mais aussi impact sur la biodiversité.

Enfin, il faut évaluer la faisabilité économique du projet d’agrivoltaïsme ovin : cela inclut l’estimation des coûts d’investissement, l’estimation des coûts d'exploitation, et enfin une évaluation des bénéfices et rentes attendus de la vente de l’électricité et des produits agricoles.

Évaluer mon terrain avec Ferme Solaire

Choisir la technologie solaire la plus adaptée

Il existe plusieurs types de technologies de l’énergie solaire: choisir la plus adaptée dépend des exigences du terrain, des caractéristiques techniques et des contraintes budgétaires. 

Les technologies de production d'énergie à partir de la lumière du soleil les plus couramment utilisées pour les projets agrivoltaïques ovins sont : 

  • Les panneaux solaires photovoltaïques, qui sont la technologie la plus fréquemment utilisée pour les projets agrivoltaïques ovins, car ils sont faciles à installer, ont une durée de vie de 25 ans, et permettent de produire de l’électricité à grande échelle. 
  • Les panneaux solaires thermiques produisent de la chaleur à partir du rayonnement solaire : ils sont utilisés pour chauffer l’eau ou l’air par exemple si la parcelle contient un verger. 
  • Les membranes et les ombrières sont des aménagements photovoltaïques qui peuvent fournir de l’ombre aux animaux sous forme de toiture, de serres ou d’abri et produire en même temps de l’électricité. 

Si les hangars à toiture solaire sont de plus en plus fréquents chez les agriculteurs, les centrales photovoltaïques peuvent être déployées sur toutes sortes de terrains agricoles pâturables, comme les terrains non cultivables ou à faible rentabilité. 

Vous êtes propriétaire et vous souhaitez faire évaluer un terrain pour un projet de ferme solaire ?  Entreprises, collectivités ou particuliers, n’hésitez pas à vous adresser à un conseil expert en projets solaires pour éclairer vos prises de décisions. 

Élaborer un cahier des charges pour l'installation

Ferme solaire et élevage ovin
Photo de Roger Starnes Sr sur Unsplash

Le cahier des charges d’une installation agrivoltaïque prend en compte les aspects environnementaux, techniques et financiers du projet déterminés lors de l’étude de faisabilité. 

Il contient également les spécifications techniques du projet : 

  • Le type de panneaux solaires, leur rendement et leur puissance ;
  • Le type et la hauteur des poteaux ; 
  • Les caractéristiques des grillages et des filets de protection ; 
  • Le schéma, le plan et les spécifications de l’installation photovoltaïque. 

Il faudra également prévoir un espacement suffisant entre les panneaux pour assurer la bonne déambulation des moutons. Un mouton de petite taille comme la brebis d’Ouessant pourra évoluer plus facilement sous les panneaux entre les poteaux des panneaux photovoltaïques. 

Protection et entretien des animaux 

Pour la protection et l’entretien des animaux, un projet d’agrivoltaïsme ovin nécessite des équipements adaptés à la taille et à la complexité du projet envisagé. 

Ces équipements comprennent notamment : 

  • Les panneaux solaires, installés sur des poteaux surélevés pour permettre la déambulation des moutons ; 
  • Des clôtures électriques, pour que les moutons soient protégés par les prédateurs ;
  • Un système de surveillance par caméra pour surveiller les animaux et leurs mouvements, ou détecter des maladies et des blessures ; 
  • Des mangeoires et des abreuvoirs pour que les moutons ne manquent ni d’eau ni de nourriture ; 
  • Des ombrages pour fournir une protection contre les intempéries ; 
  • Éventuellement, un système de distribution de l’énergie pour distribuer l'électricité pour la clôture ou aux abreuvoirs sur place ; 
  • Une batterie pour pouvoir stocker l’énergie.

Enfin, il faut maintenir un environnement sain pour les moutons en installant un équipement de gestion des déchets. Chaque projet peut nécessiter un aménagement spécifique, qui sera déterminé lors de l’étude préalable. 

Quel type de contrat pour un projet de pâturage solaire  ? 

Le contrat le plus fréquemment utilisé pour les projets d’agrivoltaïsme ovin est le contrat de bail. Cet accord juridique entre propriétaire du terrain et le développeur du projet photovoltaïque permet à ce dernier de louer des terres agricoles pour une durée déterminée, et installer les panneaux et d’utiliser l’espace pour le pâturage des moutons. 

Les termes à ne pas oublier dans un contrat de pâturage solaire sont :  

  • Le loyer annuel ou mensuel du terrain ; 
  • La durée du bail ;
  • Les responsabilités du propriétaire du terrain ; 
  • Les responsabilités du développeur de projet photovoltaïque ; 
  • La manière dont le terrain est utilisé entre agriculture et solaire ; 
  • Les responsabilités en termes d’assurances ; 
  • Les modalités de fin de bail, comprenant le démontage des panneaux et la remise en état du terrain. 

Production d’énergie photovoltaïque et élevage de ruminants font une belle synergie : les activités de pastoralisme gagnent des terrains et les installations photovoltaïques permettent la production d’énergies vertes et renouvelables. Des initiatives comme la Charte de l’Agrivoltaïsme tendent à encadrer les projets d’agrivoltaïsme.

Hébergez une ferme solaire

et touchez une rente de 1 000€ à 5500€/an par hectare sur 30 ans sans aucun investissement

Déposer mon dossier

L'astuce Ferme Solaire

Un cadre légal pour l'agrivoltaïsme
Actualités du renouvelable

Un cadre légal pour l'agrivoltaïsme

Par 
Katy Denoyes
 • 
12/4/24
Que faire de son terrain pollué de manière écologique et sécuritaire ?
Terrain

Que faire de son terrain pollué de manière écologique et sécuritaire ?

Par 
Katy Denoyes
 • 
5/4/24