Monde agricole par Hortense Foillard

Agri-solaire : comment allier agriculture et production d'électricité ?

Agri-solaire : comment allier agriculture et production d'électricité ?

Le monde de demain approche à grands pas : des besoins croissants pour nourrir les hommes, une planète en danger et des enjeux géopolitiques plus forts autour des énergies. 

Dans ce contexte, il est essentiel de trouver des solutions innovantes pour répondre aux besoins actuels tout en préservant notre planète. 

L'une de ces solutions est l'agri-solaire, une approche novatrice qui combine l'agriculture et la production d'électricité à partir de l'énergie solaire.

Agri-solaire : une agriculture durable et autonome 

L'agri-solaire, également connu sous le nom d'agrivoltaïsme, est une approche innovante qui consiste à combiner l'agriculture avec la production d'électricité à partir de l'énergie solaire. Apparue dès la fin du XXe siècle, elle a été testée par la suite par différents pays concernés par l’impératif de devoir varier leur mix énergétique.

D’où vient le terme agri-solaire ? 

L’agri-solaire consiste à utiliser les terres agricoles pour l'installation de panneaux solaires photovoltaïques tout en continuant à cultiver des cultures ou à élever du bétail sur la même parcelle. Cette approche permet d'optimiser l'utilisation des terres agricoles et de répondre aux besoins croissants d'énergie renouvelable.

Le terme est apparu dans les années 1980, lorsque deux ingénieurs, A. Goetzberger et A.Zastrow proposent l'idée d'une alliance  entre production d'électricité photovoltaïque et production agricole, dans le but d’améliorer le rendement de chaque activité. 

Afin de résoudre le problème de la compétition de l’usage de la lumière et les sols, le terme de “saturation photosynthétique” a été créé pour désigner le seuil à partir duquel les plantes n’ont pas besoin de plus d’intensité lumineuse. Ce surplus de lumière a été valorisé par le japonais Akira Nagashima en 2004, dans le cadre de ses recherches en agronomie et photovoltaïque. Le Japon développe par la suite des structures photovoltaïques fixes et mobiles, dont une centrale de 35 Mégawatts installée sur un champ de 54 hectares. (« Japan Next-Generation Farmers Cultivate Crops and Solar Energy » [archive], sur renewableenergyworld.com, 10 octobre 2013)

L’agri-solaire en France et dans le monde

Installation agri-solaire au Portugal avec pâturage de moutons

À travers le monde, les initiatives et installations agri-solaires ont fleuri dans les années 2010 et ne cessent de se développer. En Inde, par exemple, l'agri-solaire est utilisé pour stimuler les revenus agricoles dans les régions arides en combinant la culture de plantes résistantes à l'ombre avec des panneaux solaires. En 2016, dans la province de l'Anhui en Chine, REM TEC, une entreprise italienne, a réalisé la construction d'une centrale agrivoltaïque d'une capacité de 0,5 mégawatt crête (MWc).


En France, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a retenu 55 projets agro-solaires entre 2017 et 2020. Les projets sont soigneusement choisis pour leurs caractéristiques. Ces projets prennent les différentes formes de l’agriculture : élevage, culture, vergers ; et bénéficient du soutien et de l'accompagnement des institutions et organismes de recherche nationaux.

Avantages de lier agriculture et photovoltaïque 

L'agri-solaire présente de nombreux avantages qui en font une option attrayante pour l'avenir de l'agriculture et de la production d'électricité en France.

  • Valorisé, car écologique : L'agri-solaire permet une utilisation efficace de l'espace en combinant la production agricole et la production d'électricité, réduisant ainsi la pression sur les terres agricoles. De plus, le photovoltaïque favorise la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fournissant de l'énergie propre ;
  • Rentable et pratique à installer : Les installations agri-solaires bénéficient de subventions et d'incitations gouvernementales, ce qui les rend financièrement avantageuses pour les agriculteurs. Qui plus est, les panneaux solaires sont de plus en plus faciles à installer et à entretenir ;
  • Bien encadré et sécurisé : En France, l'agri-solaire est encadré par des réglementations strictes visant à protéger l'environnement et à garantir la sécurité des installations. Cela contribue à minimiser les risques liés à cette technologie.

Le solaire, un allié essentiel pour l’économie de demain 

La transition climatique est devenue une préoccupation majeure à l'échelle mondiale, avec un fort accent sur les énergies renouvelables. En France, cette transition est soutenue par des politiques publiques visant à augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national. Le solaire photovoltaïque joue un rôle crucial dans cette transition en fournissant une source d'énergie propre et abondante.

Transition climatique et contexte énergies renouvelables 

Concept agri-solaire : cohabitation entre plantations et panneaux photovoltaïques

La Loi Énergie-Climat, adoptée en 2019, fixe des objectifs ambitieux pour la transition énergétique en France. Elle vise notamment à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Cette loi établit des cibles spécifiques pour le développement des énergies renouvelables, dont le photovoltaïque, ainsi que pour la rénovation énergétique des bâtiments.

La PPE (Programmation Pluriannuelle de l'Énergie) est un document stratégique qui définit la trajectoire de la politique énergétique de la France sur plusieurs années. Elle fixe les objectifs de développement des énergies renouvelables, y compris le solaire photovoltaïque, et prévoit des mécanismes de soutien financier pour encourager leur déploiement.

Quelles formes peut prendre l’agri-solaire ? 

Selon les données du Ministère de la Transition écologique et solidaire, la capacité photovoltaïque installée en France a dépassé les 15 gigawatts (GW) à la fin de 2022. Cette capacité ne cesse de croître et en particulier sous forme d’agrivoltaïsme. 

L’agri-solaire ou l’agrivoltaïsme peut prendre différentes formes :

  • Les ombrières solaires consistent en l'installation de structures surélevées supportant des panneaux solaires au-dessus des cultures ou des zones d'élevage. Ces structures offrent de l'ombre aux cultures ou aux animaux tout en produisant de l'électricité solaire. Les ombrières solaires sont souvent utilisées dans les vergers, les vignobles et les exploitations avicoles ;
  • Les serres solaires sont des serres agricoles équipées de panneaux solaires sur leur toit. Elles permettent de contrôler l'environnement de croissance des plantes tout en générant de l'électricité solaire. Cette approche est particulièrement adaptée à la culture de légumes, de fruits et de plantes exotiques ;
  • Les panneaux solaires peuvent également être utilisés pour fournir de l'ombre aux animaux d'élevage, comme les bovins, les ovins et les poules. L’ombre portée des panneaux contribue au bien-être des animaux tout en produisant de l'électricité.

Vous avez un projet agri-solaire et souhaitez le faire expertiser ? Faites appel à Ferme Solaire pour vous mettre en contact avec les bons professionnels du photovoltaïque.

Hébergez une ferme solaire

et touchez une rente de 1 000€ à 5500€/an par hectare sur 30 ans sans aucun investissement

Déposer mon dossier

L'astuce Ferme Solaire

Un cadre légal pour l'agrivoltaïsme
Actualités du renouvelable

Un cadre légal pour l'agrivoltaïsme

Par 
Katy Denoyes
 • 
12/4/24
Que faire de son terrain pollué de manière écologique et sécuritaire ?
Terrain

Que faire de son terrain pollué de manière écologique et sécuritaire ?

Par 
Katy Denoyes
 • 
5/4/24